mardi 22 août 2017

Chorizo vegan

Bonjour mes followers !

1 mois aujourd'hui sans publier de recettes... Je sais que je vous avais promis de publier plus régulièrement, mais j'ai fait une grosse pause en cuisine afin de profiter au mieux de mes longues vacances ! On a enfin eu 3 semaines en commun avec mon chéri (juste 5 ans qu'on attendait ça), et on a enfin vraiment pu recharger nos batteries et nous retrouver un peu :-)


Du coup, me revoilà toute bronzée et toute guillerette avec ces chorizos vegans mui caliente selon la recette de Sébastien Kardinal (toujours issue de ma bible Ma petite boucherie vegane).

Comme la recette est basée sur la réalisation d'un seitan, et surtout comme il n'y a aucune graisse, la texture de ces chorizos est un peu plus "spongieuse" qu'un chorizo carné. Mais le goût et le côté épicé sont vraiment présents !
De plus, et tout comme les chorizos carnés, ces chorizos sans cruauté peuvent être dégustés ou accommodés de plein de manières différentes : nature, avec du pain et un cornichon ; en sandwich ; sur une pizza ; légèrement poêlé et incorporé à une paella par exemple...


Côté nutrition, ces chorizos ont tout bon : comme toutes les recettes de charcuterie végane, ils ne contiennent ni graisse (donc aucune source de cholestérol) ni conservateur ou exhausteur de goût.
Niveau calories, là encore le chorizo végan, avec ses 185KCal/100 grammes, l'emporte sur le carné et ses 455KCal/100 grammes !!

Le seul point négatif est qu'ils contiennent du gluten, le seitan étant réalisé à base de gluten de blé. Donc attention pour les personnes devant ou souhaitant limiter le gluten !


Trève de blablas, place aux photos et à la recette !



Temps de préparation : 40 minutes
Temps de cuisson : 1 heure
Temps de réfrigération : 4 à 5 heures
Temps de conservation : environ 1 semaine


Coût de la recette : environ 6 euros pour 2 gros chorizos


Ingrédients :
- 4 poivrons rouges
- 30ml d'huile d'olives
- 1 gousse d'ail
- 150ml d'eau froide
- 300 grammes de gluten de blé (en magasin bio)
- 5 grammes de piment de Cayenne
- 15 grammes de piment doux
- 15 grammes de sel fin
- 2 grammes de thym
- 3 grammes de cumin


La recette !
- Nettoyer soigneusement les poivrons en retirant les graines et les côtes blanches et les couper en petits morceaux. Dans une poêle, faire chauffer les 30ml d'huile d'olives et y faire revenir les poivrons avec la gousse d'ail épluchée, à couvert et à feu moyen durant 20 minutes. Une fois les poivrons cuits, les mixer avec l'eau froide dans un blender, jusqu'à obtention d'un purée fluide. Réserver.

- Dans un cul-de-poule, mélanger le gluten de blé, les deux poudres de piment, le sel, et ajouter le thym et le cumin préalablement réduits en poudre à l'aide d'un mortier.

- Mélanger la préparation sèche avec la purée de poivrons et pétrir le tout, avec les mains ou à l'aide d'un robot à cuve muni d'une feuille (le crochet K pour les robots Kenwood), jusqu'à obtention d'un pâton à la fois ferme et élastique.

- Diviser le pâton en deux. Former deux gros boudins en les contraignant dans du film alimentaire. Bien sceller les deux extrémités avec de la ficelle de cuisine (ou en faisant des noeuds), et plier les boudins en forme de U.

- Cuire les chorizos crus à la vapeur durant une heure (une cocotte avec de l'eau, un panier vapeur, et surtout couvrir le tout).
Depuis j'ai acheté un panier vapeur à Ikéa mdr

- Une fois cuits, retirer le film alimentaire, et laisser refroidir à l'air libre durant quelques heures (jusqu'à ce qu'ils soient complètement froids), avant de conserver au réfrigérateur recouverts d'aluminium.


Les bonus !!!
La recette est naturellement végétalienne.
Il m'est impossible de vous donner une version sans gluten, la base de cette recette étant la réalisation d'un seitan, et la seitan étant réalisé avec du gluten de blé. J'ai vu sur Internet qu'il existait des seitans à base de farine d'oléagineux, mais je ne maîtrise pas assez le sujet pour vous conseiller...

Je trouve que ces chorizos sont assez épicés pour être mangés tels quels sans s'arracher les papilles. Pour les amateurs de sensations fortes, il est possible d'inverser simplement les proportions de piment fort et doux !

Rendons également à César ce qui est à César. Le recette de Sébastien Kardinal préconise l'utilisation d'une variété de paprika fumé appelé : piment de la Véra, à la place du piment de Cayenne et du piment doux. Sauf que n'en ayant trouvé nulle part, j'ai fait cette version, qui fait ma foi très bien le job.