lundi 22 décembre 2014

Seitan bourguignon ("boeuf" bourguignon végétarien)

J’ai profité d’être à la FNAC vendredi pour compléter ma collection de livres sur le véganisme (végétarisme et végétalisme inclus).

J’avais déjà en ma possession l’excellent « Lait, mensonges et propagande », de Thierry SOUCAR, livre très bien référencé qui vous apprend comment l’Etat et la sacro-sainte médecine, sous couvert d’un (énorme) financement (à peine) occulte des lobbys agricoles, vous incite à toujours plus vous empoisonner en consommant toujours plus de lait pour générer toujours plus de fric…



J’ai aussi le tout aussi bien documenté « Faut-il manger les animaux ? » de Jonathan SAFRAN COER qui nous révèle le lavage de cerveau qu’on subit tous au quotidien pour manger toujours plus de cadavres : le mythe de la carence en protéines, le spécisme, les avertissements de pseudo-médecins sur toutes les Carences que nous risquons si on ne mange pas à tous les repas du muscle en putréfaction…



L’information, c’est très bien, mais comme aujourd’hui je suis parfaitement convaincue du bien-fondé du véganisme, il me fallait un livre plus « pratique » de cuisine « éthique ». Je me suis donc offert le superbe livre de Marie Laforêt, « Végan », qui regorge de 1001 astuces de cuisine végétalienne toutes plus étonnantes les unes que les autres ! Comment cuisiner les similis-carnés, comment faire le tofu, le tempeh, le lait végétal ou les fromages végétaux, survivre dans le milieu hostile du barbecue… IL Y A TOUT !



OBJECTIF 2015 : cuisiner un maximum végan chez moi, et continuer à être végétarienne à l’extérieur.

Et donc, j’ai commencé très fort en cuisinant ce succulent seitan bourguignon, l’équivalent végétalien du « bœuf bourguignon » traditionnel français. Mon chéri omni a été littéralement bluffé !
Le seitan a un goût rappelant un peu celui de la viande, et une texture très fondante, qui rend ce bourguignon irrésistible, contrairement au bourguignon « traditionnel » où on cuisine les bas morceaux du bœuf qui sont souvent très filandreux !

Côté nutrition, ma version végétalienne a tout bon, puisqu’à nombre de calories équivalentes (environ 310Kcal/personne), et contient plus de protéines, mais moins de lipides !



La senteur du plat était bien plus parlante que l’image !




Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 40 minutes


Coût de la recette : environ 3 euros par personne


Ingrédients pour 4 portions :
- 500 grammes de seitan en cubes
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olives
- 3 carottes
- 1 grosse boîte de champignons de Paris pieds et morceaux
- 1 gros oignon
- 3 clous de girofle
- 3 verres de vin rouge
- 1 verre de bouillon de légumes
- 2 gousses d'ail
- 2 cuillères à soupe de Maïzena
- Une douzaine de pommes de terre en accompagnement


La recette !
- Egoutter le seitan et le couper en gros cubes.




Les tranches de seitan ressemblent à s'y méprendre à de la viande !




- Eplucher et émincer l'oignon, éplucher et couper les carottes en fines rondelles, éplucher et écraser les gousses d'ail. Égoutter les champignons.

- Eplucher les pommes de terre, et les faire cuire dans un grand volume d'eau salée jusqu'à ce qu'elle soit fondantes. Contrôler la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau.

- Faire revenir le seitan en cubes dans une grande sauteuse avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olives jusqu'à ce qu'il soit bien doré.

- Ajouter les oignons émincés, les carottes en rondelles et les champignons égouttés, les gousses d'ail écrasées et les clous de girofle.

- Mélanger et ajouter le vin rouge et la moitié du bouillon de légumes.



- Laisser mijoter à feu très doux et à couvert pendant 30 minutes (ajouter un peu de vin si nécessaire).

- Mélanger la Maïzena au demi-verre restant de bouillon de légumes et verser dans la sauteuse. Mélanger jusqu'à épaississement de la sauce et servir avec les pommes de terre.


Les bonus !!!!
Rien à ajouter à cette recette, elle est parfaite !!!