samedi 16 mars 2013

Gâteau au yaourt [mise à jour le 28/06/2015 : ajout recette avec yaourt à la grecque]

Je ne sais plus dans quelle pub j'ai entendu "revenons aux choses simples".

En tout cas, vu dans l'état de fatigue où je me trouve en cette fin de semaine, je me dis que finalement c'est un bon adage !

Je vais donc l'appliquer sans aucune honte à cet article, en vous donnant la recette du gâteau au yaourt (du moins la recette de base).

Oui, j'avoue que c'est une recette cucul, banale, que tout enfant saurait réaliser sans aucun problème tellement c'est simple... Mais je vous l'ai dit : je suis fainéante aujourd'hui.

Et de toute façon, j'ai quand même une raison valable de la publier sur ce blog :) En effet, le gâteau au yaourt est l'un des gâteau les plus light puisqu'il n'affiche que 210Kcal/100 grammes !!!!


Je vous mets quand même une photo ! Je pense que cela fera plaisir aux nostalgiques de l'enfance (c'était typiquement le gâteau que les mamans faisaient pour les goûters à l'école !), aux rares personnes qui ne sauraient pas à quoi il ressemble, et à ceux qui en voyant cette photo vont se dire "ah oui ! ça fait longtemps que j'en ai pas mangé !!!" **mode délire on**





Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 40 minutes


Coût de la recette : 2.50€ le gâteau, soit environ 0.31€/personne !


Ingrédients (pour un moule de 27cm de diamètre) :
- 1 yaourt nature à 0% (attention à ne pas abîmer le pot, il sert de mesure pour le reste de la recette !)
- 3 pots de farine
- 2 pots de sucre (je préfère la cassonade, qui a plus de goût. Mais le sucre blanc fait très bien l'affaire !)
- 1/2 pot d'huile
- 1 sachet de sucre vanillé (ou 1 cuillère à café d'extrait de vanille)
- 1 sachet de levure chimique
- 2 œufs

Variante possible avec un yaourt à la grecque de 150 grammes pour un gâteau encore plus moelleux (mise à jour du 28/06/2015) !
- 1 yaourt à la grecque de 150 grammes
- 4 œufs entiers
- 2 pots de sucre
- 1/2 pot d'huile
- 1 pot de Maïzena
- 2 pots de farine
- 1 sachet de levure
- 1 sachet de sucre vanillé


La recette !
- Mettre tous les ingrédients dans un saladier.

- Bien battre jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux.

- Beurrer un moule à gâteaux et y placer la pâte.

- Enfourner à 180°C (th. 6) pendant 30 à 40 minutes. Le gâteau doit être bien doré, un couteau planté doit en ressortir sec !


**Toujours en mode délire** J'avais envie de rajouter un ligne à cette recette :
- Pendant la cuisson du gâteau, lécher le saladier : le gâteau est presque aussi bon cru que cuit.
**Mode délire off**


Les bonus !!!
En même temps, ce n'est pas parce que c'est simple qu'on ne peut pas faire compliqué ! La recette de base de ce gâteau est suffisamment "neutre" pour se prêter à tous les délires culinaires possibles :
- On peut séparer la pâte obtenue en deux, aromatiser une partie au chocolat, laisser la deuxième nature, et en faire un marbré ;
- Ajouter des fruits : j'ai essayé avec des poires caramélisées, c'est un délice :), mais pourquoi pas ajouter de l'ananas, des pommes ou des fruits rouges ? ;
- Ne pas hésiter à "déguiser" le gâteau ! Par exemple, je le recouvre entièrement de chocolat fondu dans un peu de lait, j'ajoute des paillettes de chocolat pour la décoration, et je laisse refroidir à température ambiante. Et voilà une coque de chocolat toute simple mais du meilleur effet !

De plus, si on réfléchit un peu (oui, je suis sympa, même crevée, je réfléchis encore pour vous, mes petits followers adorés !), on peut même rendre ce gâteau encore plus diététique :
- Utiliser un mélange moitié farine, moitié maïzena, à la place de la farine blanche ;
- Remplacer le sucre par de la stévia, ou n'importe quel produit "sucrant" que l'on trouve près des sucrettes dans les supermarchés (et qui ne contiennent pas d'aspartame, il paraît que ce n'est pas très bon pour la santé...) ;
- Mettre un peu moins d'huile : je pense qu' 1/4 de pot suffit largement.

J'ai également vu des recettes plus élaborées, qui laissent présager un résultat encore plus léger. On peut notamment séparer les blancs des jaunes, et monter les blancs en neige avant de les incorporer délicatement à la pâte.


Bref, les possibilités sont énormes : n'hésitez pas à me laisser vos idées de réalisation dans les commentaires !!!!!